Türkiye Cumhuriyeti

Lyon Başkonsolosluğu

Konuşma Metinleri

Lyon Sinoplular Derneğince düzenlenen etkinlikte Sayın Başkonsolos tarafından yapılan konuşma, 20.11.2011

TEXTE DU DISCOURS DE MONSIEUR HILMI EGE TÜREMEN, CONSUL GENERAL DE TURQUIE A LYON


 


MANIFESTATION ORGANISEE PAR L’ASSOCIATION CULTURELLE DES SINOPEENS


 DIMANCHE 20 NOVEMBRE 2011,  LYON 8EME


 


 


 


Chers Sinopéens,


 


Je suis heureux d’être parmi vous, à l’occasion de cet évènement organisé par l’Association Culturelle des Sinopéens de Lyon.


 


Je remercie vivement  M. Engin Altay, Député de Sinop et Vice-Président du Parti Républicain du Peuple, M. Ahmet Cengiz, Préfet de Sinop, M. Baki Ergül, Maire de Sinop, M. Gökay Ozan, Sous-Préfet de Erfelek, et M. Recep Bircan, Recteur de l’Université de Sinop, de nous honorer de leur présence. 


 


Je suis convaincu que votre présence renforcera sans aucun doute l’amitié entre Sinop et Lyon et permettra la création de nouveaux espaces de coopération entre les deux villes.


 


Je remercie également M. Gérard Colomb, Sénateur Maire de Lyon, M. le Député Jean-Louis Touraine, Premier Adjoint au Maire de Lyon,  ainsi que M. Christian Coulon, Maire du 8ème arrondissement, et les autres personnalités ici présentes.


 


Je félicite Mme Lila Yeşil, Présidente de l’Association Culturelle des Sinopéens de Lyon, ainsi que les membres du Conseil d’Administration, pour  les efforts qu’ils ont déployés afin d’organiser cette rencontre.


 


Chers Sinopéens,


 


Il existe d’étroites  relations entre la Turquie et la France qui découlent de l’histoire. Ces relations deviennent plus fortes souvent à l’occasion de visites de hautes personnalités. Dans ce contexte, je suis convaincu que la visite de M. Alain Juppé, Ministre français des Affaires Etrangères et Européennes, en Turquie, du 17 au 19 novembre 2011,   portera un nouvel élan à ces relations.


 


Monsieur Juppé a été accueilli, lors de sa visite, par M. Abdullah Gül, Président de la République, M. Recep Tayyip Erdoğan, Premier Ministre de la République, M. Ahmet Davutoğlu, Ministre des Affaires Etrangères,  ainsi que M. Egemen Bağış, Ministre des Affaires de l’Union Européenne,  et ils ont eu des entretiens tout à fait satisfaisants.


 


La Turquie apprécie le soutien de la France suite au terrible tremblement de terre qui a frappé la région de Van le 23 octobre 2011.


 


Chers Sinopéens,


 


La communauté turque en France à laquelle, vous Sinopéens, vous faites partie, joue un rôle important dans les relations avec la France ; votre présence en France, depuis des années,  sert à établir un pont d’amitié entre nos deux pays.


 


Je suis très heureux de constater que vous contribuez toujours davantage, économiquement et culturellement,  à la vie de la région Rhône-Alpes, et en particulier de la ville de Lyon. Je souligne qu’il est primordial d’occuper une position importante dans la société française, tout en gardant  sa culture d’origine et ses coutumes.


 


 


Chers Sinopéens,


 


Parfois, Il est difficile de parler de la Turquie et du peuple turc à nos amis français, car nous sommes une communauté musulmane avec des caractères et tempéraments assez différents.


 


En fait, je crois que de telles manifestations où nos richesses culturelles sont présentées, permettront à nos amis français de mieux nous connaître.


 


Lorsqu’on dit Sinop en Turquie, cela nous rappelle « Inceburun », le point le plus au nord de notre pays, les chutes d’eau d’Erfelek, dites « Tatlıca Şelaleleri »,  et le fameux riz de Boyabat.Mais il ne faut pas non plus oublier Diogène, philosophe cynique, qui est né à Sinop.


 


Je vous félicite, vous tous  Sinopéens,  qui représentez le symbole de la beauté naturelle et culturelle de la Turquie. Sur toutes ces pensées et émotions, je vous souhaite une bonne fin de journée.